Un policier mis en examen

Résumé de la rubrique

La mise en examen d'un policier constitue toujours un moment délicat pour le ministère de l'Intérieur comme pour celui de la Justice. Un policier mis en examen peut en effet être accusé d'une bavure dans l'exercice de ses fonctions, de malversations en relation avec des délinquants, ou bien de faits relatifs à sa vie privée. Dans tous les cas, la mise en examen d'un policier suscite l'intérêt de la presse et du public, comme en témoigne la médiatisation des affaires de corruption dans la Bac Nord de Marseille, du « superflic » Michel Neyret, etc. À noter qu'un policier mis en examen risque des sanctions disciplinaires, indépendamment des suites judiciaires de l'affaire.