VIDEO. Le port des caméras-piétons sera généralisé "pour le 1er juillet 2021" dans la police, annonce Gérald Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a reconnu lundi que les caméras actuellement utilisées "ont une charge limitée", un problème qu'il entend résoudre d'ici un an.

Un policier arbore deux caméras-piétons lors de l\'inauguration du commissariat des Mureaux (Yvelines), le 8 avril 2016.
Un policier arbore deux caméras-piétons lors de l'inauguration du commissariat des Mureaux (Yvelines), le 8 avril 2016. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, lundi 14 septembre, la généralisation des caméras-piétons équipant les forces de l'ordre "pour le 1er juillet 2021""Nous sommes en train de les acheter", a-t-il affirmé sur LCI.

Le ministre a reconnu que les caméras actuellement utilisées "ont une charge limitée", qui ne permet pas une utilisation durant les patrouilles de huit heures. "Pour l'instant, la consigne est de mettre en marche la caméra quand on est en intervention", a-t-il souligné, promettant que les nouvelles caméras en cours d'acquisition "durent le temps des patrouilles"

Un allumage facultatif ?

A la question de savoir si les forces de l'ordre qui n'enclencheraient pas leur caméra-piéton seraient sanctionnées, Gérald Darmanin a répondu que ce dispositif était surtout "là pour les protéger". "C'est une grande police, une grande gendarmerie, il faut leur faire confiance, a-t-il martelé. Ce sont souvent des gens qui se sont engagés pour l'amour du drapeau et la protection des plus faibles, le 'police bashing' commence vraiment à agacer je crois les Français."

Le 14 juillet, Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de généraliser les caméras-piétons "avant la fin du quinquennat", afin de permettre de "retracer la vérité des faits qui permettent de protéger, de rétablir (la) confiance".