Police : la peur à chaque instant

Une policière, chef de brigade, en fonction dans l'Essonne depuis quinze ans, témoigne car elle estime que la vie des policiers est aujourd'hui menacée.

France 3

Une chef de brigade de la police décrit ce à quoi elle et ses collègues sont confrontés tous les jours : "C'est en permanence, on ne peut pas faire un contrôle sans que ça parte directement sur des insultes, des menaces, des violences. C'est de plus en plus violent, de plus en plus fréquent. Maintenant ce n'est plus du petit caillassage de jeunes désoeuvrés, mais des jeunes qui veulent très clairement tuer des flics."

La situation a empiré dans l'Essonne

D'après cette policière, la situation s'est aggravée depuis quelques années : "Dans les services comme le mien, on arrivait à aligner six ou huit véhicules sur l'Essonne. Maintenant, si on est deux véhicules sur la nuit, c'est énorme. On aime notre boulot, on aime ce qu'on fait, mais il n'y a plus que notre conviction à nous. Derrière on a l'impression d'être tout seul. On n'est ni suivi par nos supérieurs ni suivi par la justice qui ne fait plus du tout son travail. On n'a plus de réponse pénale, les jeunes agissent en toute impunité."

Le JT
Les autres sujets du JT
Policiers à Paris (Photo d\'illustration)
Policiers à Paris (Photo d'illustration) (CHARLES PLATIAU / REUTERS)