Cet article date de plus de deux ans.

Nantes : un policier blesse un homme en utilisant son arme de service en dehors de ses heures de travail

Après avoir été frappé à plusieurs reprises, le fonctionnaire a sorti son arme et tiré à une reprise, blessant une personne. Le policier a été placé en garde à vue, dimanche matin, avant d'être relâché lundi, rapporte France Bleu Loire Océan.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée du commissariat Waldeck Rousseau de Nantes (Loire-Atlantique). (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

Un policier de la BAC de Nantes, en Loire-atlantique, a été placé en garde à vue, rapporte France Bleu Loire Océan, dimanche 3 février. Le procureur de la République de Nantes a décidé lundi soir de lever sa garde à vue. Il est soupçonné d'avoir blessé une personne avec son arme dans la nuit de samedi à dimanche, en dehors de ses heures de service. Un homme d'une trentaine d'années a été blessé à l'abdomen, mais ses jours ne sont pas en danger. Il a été transporté au CHU de Nantes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le policier a été pris à partie par quatre personnes. Après avoir été frappé à plusieurs reprises, le fonctionnaire a sorti son arme et tiré à une reprise, blessant une personne. Le procureur de la République de Nantes confirme que le policier - qui présentait des traces de coups - a quant à lui passé un scanner, dimanche après-midi.

En tout, cinq personnes sont en garde à vue. Le policier l'est pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique". Les quatre autres personnes le sont pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique". L'enquête a été confiée à l'IGPN, la police des polices, ainsi qu'au service régional de la police judiciaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.