Nantes : nuit d'émeutes après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle de police

À Nantes, en Loire-Atlantique, la mort d'un jeune homme après un contrôle de police a entraîné une nuit de violences mardi 3 juillet. Le lendemain soir, de nouveaux départs de feu ont été signalés.

France 3

Il est près de 18 heures, mercredi 4 juillet, des voitures viennent d'être incendiées. Les habitants de ce quartier de Nantes (Loire-Atlantique) sont sous tension. Au lendemain d'une nuit d'émeute, le quartier reste sous surveillance ; partout l'on trouve des carcasses de voitures calcinées. Tout commence la veille, mardi 3 juillet, à 20h30. Un jeune homme est interpellé par des CRS suite à des infractions. L'identité de l'automobiliste étant douteuse, les CRS reçoivent l'ordre de le ramener au commissariat. Le jeune homme tente alors de s'échapper et finit sa fuite en percutant un mur, touché par le tir d'un policier.

La famille du jeune homme décédé appelle au calme

Très rapidement, des dizaines de personnes se retrouvent pour en découdre, d'autres affrontements éclatent. Une annexe de la mairie et un centre paramédical ont été ravagés. Ce soir, mercredi, alors que l'on observe de nouveaux départs de feu, la famille du jeune homme décédé appelle au calme à son tour. Une marche blanche sera organisée le 5 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des violences ont éclaté à Nantes après la mort d\'un conducteur, mardi 3 juillet 2018 au soir.
Des violences ont éclaté à Nantes après la mort d'un conducteur, mardi 3 juillet 2018 au soir. (SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP)