Cet article date de plus de cinq ans.

Meurtre du couple de policiers : l'émotion de la police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Meurtre du couple de policiers : l'émotion de la police
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un couple de policiers a été tué hier soir, lundi 13 juin à Magnanville (Yvelines), par un terroriste. Les commissariats dans lesquels ils travaillaient étaient sous le choc ce matin après le drame.

Aux Mureaux, un commissariat traumatisé. Le premier à s'y rendre pour partager quelques mots de solidarité avec les collègues du commandant assassiné est le ministre de l'Intérieur. Accompagné du président du Sénat, il se montre avec le visage grave. "J'ai eu l'occasion d'exprimer aux policiers notre immense tristesse, toute notre compassion, et leur dire la solidarité de la République dans toutes ses forces rassemblées", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Une minute de silence au ministère de l'Intérieur demain midi

Pour ceux qui connaissaient le policer et son épouse tués hier, lundi 13 juin à Magnanville, les mots sont difficiles à trouver. "Comme tout policier, c'est la stupéfaction, l'émotion, le choc qu'un d'entre nous ait été touché dans sa vie personnelle", explique, émue, Sabrina Rigolet du syndicat des cadres de la sécurité intérieure CFDT. Des policiers déjà soumis à rude épreuve ces derniers mois. Aujourd'hui, ils se sentent encore plus fragilisés. Au ministère de l'Intérieur, les drapeaux ont été mis en berne pour trois jours. Une minute de silence y sera observée demain à midi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.