Cet article date de plus d'un an.

Meurtre à Nantes : un violeur récidiviste passe aux aveux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Meurtre à Nantes : un violeur récidiviste passe aux aveux
FRANCE 2
Article rédigé par
T. Paga, K. Hannedouche, E. Auront, D. Jouillat, C. Amouriaux, G. Rihet, A. Chahin - France 2
France Télévisions

Samedi 29 août, un homme de 45 ans, déjà condamné pour de nombreux viols par le passé, a avoué avoir violé et tué une adolescente à Nantes (Loire-Atlantique) le 20 août dernier. 

Le 20 août dernier, à Nantes (Loire-Atlantique), il a attiré une jeune fille de 15 ans dans un appartement désaffecté, il l’a violée et étranglée pour l’empêcher de crier, puis a tenté d’incendier la pièce pour cacher son crime. L’homme de 46 ans est passé aux aveux, samedi 29 août. L'auteur présumé a un lourd passé judiciaire. Condamné à dix-huit ans de réclusion en 2005 pour 17 faits de viols et d’agressions sexuelles, il est sorti de prison en 2016. La libération a été assortie d’une obligation de soins, suivie à la lettre.

L’homme encourt la prison à perpétuité

"L’injonction de soins était respectée, il voyait une fois tous les deux mois un psychothérapeute. (…) Il avait même trouvé une compagne, donc on a pu penser à une forme de stabilisation de l’intéressé", explique Yvon Olivier, vice-procureur de la République de Nantes. Pour la justice, il n’y a donc pas d’erreur, aucun laxisme dans l’application des règles. L’homme encourt la prison à perpétuité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.