Le directeur général de la Police nationale Éric Morvan part à la retraite

Âgé de 62 ans, il occupait le poste depuis le 28 août 2017. Son départ était évoqué depuis plusieurs semaines.

Le directeur général de la Police nationale Eric Morvan, le 17 juin 2019, au ministère de l\'Intérieur à Paris.
Le directeur général de la Police nationale Eric Morvan, le 17 juin 2019, au ministère de l'Intérieur à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le directeur général de la Police nationale Éric Morvan va quitter ses fonctions et faire valoir ses droits à la retraite, a appris franceinfo mercredi 8 janvier auprès de la direction générale de la police nationale (DGPN), confirmant une information de l'hebdomadaire Le Point.

Âgé de 62 ans, Éric Morvan occupe le poste de DGPN depuis deux ans et demi. Quasiment dès son entrée en fonction, il défendait sur franceinfo l'amélioration du "quotidien des policiers" à la veille d'une manifestation dénonçant le manque de moyens et les mauvaises conditions de travail. Il a notamment dû coordonner l'action de la police lors des manifestations des "gilets jaunes". Son départ était évoqué depuis plusieurs semaines.

De la Nièvre à Paris

Éric Morvan est originaire de la Nièvre. Titulaire d’une licence en sciences économiques et d’un diplôme d’administration publique, il intègre l’Institut régional d’administration de Nantes et devient attaché de préfecture en janvier 1980. De l'Ariège à la Sarthe en passant par Corse, le Pays basque et les Pyrénées-Atlantiques, il a donc fini sa carrière à Paris.

Il y a été successivement préfet secrétaire général pour l’administration de la préfecture de police en juillet 2012, directeur adjoint du cabinet de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'Intérieur, de 2014 à 2016 et enfin directeur général de la Police nationale, depuis le 28 août 2017. Le préfet Éric Morvan est Chevalier de la Légion d’honneur et Officier de l’ordre national du Mérite.