Jeune tué à Cherbourg : environ 400 personnes rassemblées pour exiger le placement en détention provisoire de la policière

La manifestation pour demander le placement en détention de la policière qui a tué Sulivan Sauvey a eu lieu devant le tribunal judiciaire de Cherbourg, samedi 15 juin.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La famille de la victime avait appelé à un rassemblement devant le tribunal de Cherbourg (MATHIS HARPHAM / MAXPPP)

Environ 400 personnes se sont rassemblées à Cherbourg, samedi 15 juin, pour exiger le placement en détention provisoire de la policière qui a tiré mortellement sur Sulivan Sauvey, le dimanche 9 juin, lors d'une intervention, rapporte France Bleu Cotentin.

Cette manifestation a eu lieu devant le tribunal judiciaire de Cherbourg à l'appel de la famille du jeune homme. La fonctionnaire a déjà été mise en examen pour homicide volontaire et placée sous contrôle judiciaire strict.

Le frère aîné de Sulivan dénonce un traitement de faveur et assure, sur le compte Instagram qu'a créé la famille du jeune homme, que d'autres actions seront menées pour faire pression.

La famille sera présente à Paris le samedi 6 juillet prochain pour manifester aux côtés des proches d'Adama Traoré, autre jeune homme mort lors d'une intervention de police en 2016.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.