Cet article date de plus d'un an.

Paris : les gardes à vue des deux policiers mis en cause dans la mort d'un homme dimanche ont été levées

L'individu avait été jugé "menaçant". De source proche du dossier, son arme était en réalité factice.
Article rédigé par franceinfo - Margaux Stive
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un agent de police de dos. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Les gardes à vue des deux policiers mis en cause pour avoir tiré sur un homme dans la soirée du dimanche 22 janvier dans le 11e arrondissement de Paris ont été levées en début d'après-midi, a appris lundi franceinfo auprès du parquet de Paris. Il n'y a pas de poursuite à ce stade. La victime est décédée. Les deux agents qui ont fait usage de leur arme étaient en garde à vue depuis dimanche soir à l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN). 

Les faits se sont produits vers 20h20 près de la place de la République, à l'angle de l'avenue de la République et de la rue des trois bornes. Quatre coups de feu ont été tirés en tout, a appris lundi France Inter de source proche de l’enquête. 

Une arme factice

Toujours selon la même source, la victime a été touchée au thorax par plusieurs de ces tirs. L'individu était jugé "menaçant" par une source policière contactée par franceinfo. De source proche du dossier, son arme était en réalité factice.

Deux enquêtes ont été ouvertes, une confiée à la police judiciaire parisienne pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique", une deuxième confiée à l'IGPN pour "violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner". Deux témoins de la scène doivent être entendus lundi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.