Dunkerque : un policier brûlé au visage

Un policier de 46 ans a été brûlé au deuxième degré au visage et à la main.

France 3

Un policier a été grièvement brûlé au visage et transporté par les secours au centre hospitalier de Dunkerque, lundi 13 avril.

L'homme tentait d'interpeller un jeune homme qui voulait incendier une voiture. Alors que les policiers arrivent à son niveau, l'individu a aspergé d'essence les fonctionnaires et a allumé un briquet, à quelques pas de la plage de Malo-les-Bains.

Une agression particulièrement violente

"Sa version, c'est qu'il les a volontairement aspergés d'essence, qu'il a joué avec son briquet pour les tenir en respect et empêcher qu'ils s'approchent de lui", a rapporté le procureur de la République de Dunkerque, Éric Fouard, au micro de France 3.
Brûlé au deuxième degré, le policier de 46 ans a été immédiatement hospitalisé. Son pronostic vital n'est pas engagé. Pour ses collègues, l'agression a été particulièrement violente. "Si c'était arrivé ici en centre-ville, il y avait des morts", note Thierry Depuyt, responsable régional Unité SGP Police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier a été grièvement brûlé lors d\'une intervention à Dunkerque, le 13 avril 2015, rapporte \"La Voix du Nord\".
Un policier a été grièvement brûlé lors d'une intervention à Dunkerque, le 13 avril 2015, rapporte "La Voix du Nord". (CAPTURE GOOGLE MAPS)