#DansLeRétro : 48 adeptes de la secte "l'Ordre du temple solaire" sont retrouvés morts

Le 5 octobre 1994, 48 adeptes de la secte de l'Ordre du temple solaire sont retrouvés morts. Il s'agirait de suicides et d'assassinats collectifs selon les conclusions de l'enquête.

France 2

Le 5 octobre 1994, les corps sans vie de 23 personnes sont sortis des décombres de deux chalets carbonisés dans le village de Cheiry, en Suisse. 100 kilomètres plus loin, à Salvan, 25 cadavres sont découverts dans les mêmes circonstances. Point commun de ces découvertes macabres : toutes les victimes appartiennent à l'Ordre du temple solaire. La thèse du suicide collectif est avancée. Les adeptes ont ingéré un puissant cocktail de médicaments. Un système de mise à feu déclenche l'incendie quelques heures plus tard. Les victimes meurent asphyxiées ou brûlées, certaines sont retrouvées avec une balle dans la tête.

Fuir un monde au bord de l'apocalypse

Parmi les corps, ceux des deux gourous : le médecin belge, Luc Jouret et le Français, Joseph Di Mambro, ancien bijoutier. Dix ans plus tôt, ils fondent l'Ordre du temple solaire, un mélange entre chevaliers des templiers et secte post-apocalyptique. Le but final : le "transit", comme ils l'appellent, vers l'étoile Sirius, pour fuir un monde au bord de l'apocalypse.

Le JT
Les autres sujets du JT