Cet article date de plus d'un an.

Creuse : Robert Hendy-Freegard, accusé d'avoir renversé deux gendarmes, retrouvé en Belgique

Publié
Robert Hendy-Freegard, accusé d'avoir renversé deux gendarmes, retrouvé en Belgique
Robert Hendy-Freegard, accusé d'avoir renversé deux gendarmes, retrouvé en Belgique Robert Hendy-Freegard, accusé d'avoir renversé deux gendarmes, retrouvé en Belgique (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - T.Cuny, J.Gasparutto, C.Bruere, J.Cohen-Olivieri
France Télévisions
France 2

C'est une réussite pour la collaboration européenne en matière de police. L'escroc britannique, en fuite depuis une dizaine de jours après avoir renversé deux gendarmes dans la Creuse, a été intercepté en Belgique. Devant le palais de justice de Bruxelles, le journaliste Julien Gasparutto fait le point sur les prochaines étapes.

La fin d'une cavale qui a duré dix jours pour Robert Hendy-Freegard. L'homme, qui avait renversé deux gendarmes dans la Creuse, a été arrêté, vendredi 2 septembre, en Belgique, sur l'autoroute E40 à l'Ouest de Bruxelles. Ce Britannique, connu outre-Manche pour des faits d'escroquerie d'une gigantesque ampleur, était activement recherché, soupçonné de tentative de meurtre sur des gendarmes en fuyant un contrôle sanitaire sur son élevage canin. "Ils lui avaient pris ses papiers, mais le problème, c'est qu'il a fait un démarrage en trombe et a chargé deux gendarmes sur son capot", témoigne un voisin. 

Parfaite collaboration entre autorités belges et françaises

Il doit désormais être présenté devant un juge d'instruction à Bruxelles. "Le juge d'instruction devrait rapidement lancer une procédure d'extradition pour renvoyer le fugitif vers la France. Ensuite, deux possibilités : soit il accepte de retourner en France et dans ce cas-là, c'est une question de jours, soit il refuse et dans ce cas, la procédure sera un peu plus longue", éclaire Julien Gasparutto, en direct devant le palais de justice de la capitale belge où se déroulera cette audition. "Des deux côtés de la frontière, on surligne la parfaite collaboration entre les autorités des deux pays", conclut le journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.