Cet article date de plus de quatre ans.

Agression dans l'Essonne : la santé des policiers blessés "plutôt rassurante"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Agression dans l'Essonne : la santé des policiers blessés "plutôt rassurante"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sophie Rodier, en direct de Savigny-sur-Orge, dans l'Essonne, fait le point pour France 2 sur l'état de santé des policiers blessés par des cocktails Molotov le 8 octobre dans l'Essonne.

C'était le 8 octobre dernier. Alors qu'ils sont affectés à une mission de surveillance d'une caméra dans le quartier réputé difficile de La Grande Borne, dans l'Essonne, des policiers sont pris à partie par des assaillants cagoulés. Ces derniers lancent des cocktails Molotov en direction des véhicules des fonctionnaires, qui s'enflamment aussitôt. Des agents se trouvent encore à l'hôpital ce mardi.

"Les médecins sont plutôt optimistes"

"Le premier policier blessé grièvement, âgé de 28 ans, est toujours hospitalisé et placé dans un coma artificiel, mais selon ses collègues, les médecins sont plutôt optimistes et espèrent pouvoir lui rendre l'usage de ses mains", indique Sophie Rodier. Quant à la femme policière, gravement brûlée au visage, "son état est également rassurant". "Elle devrait sortir dans les prochaines heures de l'hôpital et ainsi, pouvoir retrouver ses trois enfants", poursuit la journaliste. Un troisième policier, blessé à la main, a d'ores et déjà pu quitter l'hôpital.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.