Attaque à la préfecture : des clés USB au contenu suspect

Du matériel informatique a été retrouvé au domicile de Mickaël Harpon, l'informaticien qui a poignardé plusieurs agents de la préfecture de police de Paris.

FRANCE 3

Depuis la place Beauvau, à Paris, où se situe le ministère de l'Intérieur, la journaliste Nathalie Perez indique que "les enquêteurs ont trouvé plusieurs clés USB sur lesquelles figurent des fichiers de propagande de Daech. Mais aussi des enquêtes de police, des synthèses d'enquête et des notes de service. Plus grave encore, plusieurs noms de policiers ont été clairement identifiés".

L'analyse des clés se poursuit

"S'agit-il de noms de policiers qui apparaissent dans différentes procédures ?, interroge Nathalie Perez, ou d'une liste précise de noms et d'adresses de policiers ?" "C'est ce que cherchent toujours à déterminer les enquêteurs qui analysent toujours ces clés. Le parquet antiterroriste n'a pas encore confirmé ces informations", rapporte la journaliste. Jeudi 3 octobre, Mickaël Harpon a attaqué des agents dont des policiers de la préfecture de police de Paris. Cinq personnes sont mortes dont l'agresseur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de police bouclent le secteur de la préfecture de police après une attaque au couteau menée dans les locaux, le jeudi 3 octobre 2019 à Paris.
Des agents de police bouclent le secteur de la préfecture de police après une attaque au couteau menée dans les locaux, le jeudi 3 octobre 2019 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)