Attaque à la préfecture de police de Paris : "Le ministre de l’Intérieur a menti, il doit démissionner"

Le député LR du Vaucluse était l'invité de franceinfo ce dimanche. 

FRANCEINFO

"Le ministre de l’Intérieur a menti, il doit démissionner", a déclaré sur franceinfo dimanche 6 octobre Julien Aubert, député LR du Vaucluse après l'attaque au couteau qui a coûté la vie à cinq personnes dont l'agresseur, jeudi à la préfecture de police de Paris. 

"Il ne pouvait pas ne pas être au courant"

Le ministre de l'Intérieur avait assuré que l'assaillant "n'avait jamais présenté de difficultés comportementales" ni "le moindre signe d'alerte".  Le candidat à la présidence des Républicains estime que Christophe Castaner "a menti, il ne pouvait pas ne pas être au courant"

On apprend qu'un individu qui travaille au coeur de la préfecture de police de Paris se félicite des attentats de Charlie Hebdo, qu'un signalement est fait en 2015. Et lorsqu'on pose la question au ministre en 2019, il répond : 'Non il n'y avait aucun signe de radicalisation'.

Julien Aubert

à franceinfo

Le député LR souligne qu'en 2015, au moment du signalement, le directeur de cabinet du préfet de police était Laurent Nunez, l'actuel secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur. "Qu'on ne me dise pas que dans l'un et l'autre cas la préfecture de police et le ministre de l'Interieur ne pouvaient pas être au courant", poursuit-il. 

Selon Julien Aubert, ce n'est pas la première fois que le premier flic de France montre des défaillances : "Il a à plusieurs occasions montré qu'il n’était pas à la hauteur", citant l’affaire Steve à Nantes, les "gilets jaunes" et l’affaire Benalla. "Ça commence à faire beaucoup sur un CV de ministre de l'intérieur", conclut le député LR.

Julien Aubert était l\'invité de franceinfo dimanche 6 octobre. 
Julien Aubert était l'invité de franceinfo dimanche 6 octobre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)