Attaque à la préfecture de police de Paris : cinq personnes de l'entourage de Mickaël Harpon interpellées

La question est toujours de savoir si l'assaillant présumé de l'attaque la préfecture de police de Paris avait prémédité son passage à l'acte. Les cinq personnes interpellées dans le Val-d’Oise devraient pouvoir en apprendre davantage aux enquêteurs. 

FRANCE 3

Nouveau rebondissement dans l'enquête sur la tuerie de la préfecture de police de Paris. Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 octobre, cinq personnes ont été interpellées dans le Val-d’Oise. Elles font partie de l'entourage de l'assaillant présumé de l'attaque au couteau de la préfecture. En direct du siège de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Sophie Neumayer fait le point sur la situation sur place.

Procéder à des vérifications

"Figure parmi les personnes interpellées l'un des deux imams de la mosquée de Gonesse que fréquentait Mickaël Harpon. Le ministre de l'Intérieur affirmait qu'il n'y officiait plus, mais selon nos informations, il y menait encore récemment les prières en semaine", explique la journaliste de France 3 qui précise que "quatre autres personnes ont également été interpellées". "Il s'agirait essentiellement de vérifications", note encore Sophie Neumayer. Les enquêteurs cherchent à savoir si ces individus ont pu contribuer à la radicalisation du tueur présumé, si elles ont pu l'influencer ou encore si elles savaient qu'il comptait passer à l'acte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers après l\'attaque au couteau à la préfecture de police le 3 octobre. 
Des policiers après l'attaque au couteau à la préfecture de police le 3 octobre.  (DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP)