Agression de policiers à Othis : "Cela devient une triste habitude", estime un avocat défendant plusieurs fonctionnaires de police

L'avocat Laurent-Franck Liénard a expliqué, vendredi sur franceinfo, traiter "une agression comme ça tous les quinze jours à peu près".

Laurent-Franck Liénard, le 19 février 2018, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).
Laurent-Franck Liénard, le 19 février 2018, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). (MERCIER SERGE / MAXPPP)

L'avocat Laurent-Franck Liénard, qui défend plusieurs fonctionnaires de police, juge, vendredi 6 juillet sur France Inter, que des agressions de policiers telles que celle subie mercredi soir par un couple de fonctionnaires à Othis (Seine-et-Marne) deviennent "une triste habitude".

"Les policiers sont reconnus assez souvent lorsqu'ils sont hors service, explique Laurent-Franck Liénard avant d'ajouter que de plus en plus, ils sont l'objet d'agressions verbales, de menaces physiques et de coups par des bandes, par des gens qui ne sont pas contents du travail policier, évidemment, souvent liés au trafic de drogue", détaille l'avocat, qui estime traiter "une agression comme ça tous les quinze jours à peu près".

"Il y a l'agression d'opportunité parce qu'on croise le policier au supermarché, qu'on le reconnaît et on lui saute dessus, ou alors il y a le guet-apens, avec menaces préalables, organisation d'une véritable opération, et, quelques fois, même, on attend les policiers près de chez eux, on attend qu'il sorte de chez eux, on vérifie qu'ils ne sont pas armés et on leur saute dessus", ajoute Maître Liénard.