Paris: une équipe de cambrioleurs internationaux arrêtée au terme d’un mois d’enquête et de surveillances

Quatre cambrioleurs latino-américains ont été appréhendés lundi 18 mai, alors qu'ils s'apprêtaient à cambrioler de nouveaux commerces, avant quitter la France. 

Un policier devant des véhicules de police. (photo d\'illustration) 
Un policier devant des véhicules de police. (photo d'illustration)  (MATTHIEU MONDOLONI / FRANCE-INFO)

Une équipe composée de quatre cambrioleurs internationaux a été interpellée lundi 18 mai à Paris, juste après le cambriolage d’un opticien du 15e arrondissement, a appris franceinfo mercredi 20 mai, de source policière. Composée d’un couple de Chiliens, d’un Vénézuélien et d’un Cubain, l’équipe de malfaiteurs était sous surveillance de la police depuis plusieurs semaines, grâce à une coopération internationale. Ils ont été déférés au parquet de Paris ce mercredi 20 mai, à l’issue de leur garde à vue.

C’est lundi que les policiers passent à l’action. Ils interpellent, au petit matin, quatre suspects qui viennent de cambrioler un opticien du 15e arrondissement de la capitale. Lors de la perquisition, les 120 paires de lunettes dérobées dans la nuit sont retrouvées, ainsi que des parfums encore sous emballage plastique. Les enquêteurs mettent aussi la main sur le parfait matériel des cambrioleurs: des gants, un pied de biche, une pince.

L’enquête avait en fait débuté quelques semaines plus tôt, début avril, au terme d'échanges en matière de coopération internationale. Ces informations permettent aux policiers français de cibler un malfaiteur chilien de 32 ans, arrivé récemment à Paris, et spécialisé dans les vols par effraction. Les surveillances mettent en évidence qu’il est en train de constituer une équipe, avec le concours de sa compagne, une Chilienne également âgée de 32 ans.

Une équipe spécialisée dans le cambriolages de commerces

Les malfaiteurs ne s’en doutent pas, mais ils sont étroitement surveillés par le groupe de la brigade de la répression du banditisme (BRB) spécialisé dans les vols aggravés. Les cambrioleurs font des repérages à Paris, et dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine.

Ils tentent d’ailleurs de cambrioler une boutique de téléphonie, au début du mois de mai, à Malakoff (Hauts-de-Seine), mais sans succès. Cette équipe de cambrioleurs paraît pourtant très bien organisée, avec un chauffeur, et des guetteurs, pendant que l’un d’eux passe à l’action.

Quand ils ont été interpellés lundi 18 mai, ils s’apprêtaient, selon une source proche de l’enquête, à commettre d’autres cambriolages en France, avant de changer de pays.