Paris : une centaine de victimes escroquées par de faux policiers, quatre personnes en garde à vue

Ces faux policiers sont soupçonnés d’escroquerie aux coordonnées bancaires. Le préjudice est estimé à 815 000 euros.

Article rédigé par
Avec France Inter - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne détenant une carte de crédit American Express devant un écran d'ordinateur affichant un site Internet qui porte un message d'avertissement contre la fraude. (VALERY HACHE / AFP)

Une centaine de victimes ont été escroquées par de faux policiers, révèle France Inter mercredi 2 décembre. Quatre personnes ont été interpellées en région parisienne et placées en garde à vue. Elles sont soupçonnées d’escroquerie aux coordonnées bancaires. Le préjudice est estimé à 815 000 euros.

Les escrocs récupéraient les coordonnées bancaires

Il y a eu au moins 105 victimes en avril et mai dernier, selon les premiers éléments de l’enquête, menée par la Direction territoriale de sûreté de proximité de Paris (DTSP 75). Les faux policiers appelaient au téléphone des victimes, choisies dans l'annuaire pour leurs prénoms pouvant laisser penser qu'il s'agissait de personnes âgées et de préférence avec des noms à particule, ou vivant dans des arrondissements aisés de la capitale, le 8e, 16e ou le 17e arrondissement. Les escrocs faisaient croire qu'il y avait un problème avec le compte en banque des victimes et passait ensuite un "faux" banquier au téléphone qui demandait de communiquer des informations confidentielles. Une fois ces informations livrées par les victimes, les escrocs n'avaient plus qu'à se servir.

Ils ont fini par se faire démasquer car l'argent récupéré était vite utilisé, notamment via des commandes sur Internet. Les enquêteurs pouvaient ainsi remonter jusqu'à deux suspects qu'ils ont mis sous surveillance, et les ont mené à deux autres complices, explique France Inter. Des articles de luxes, des montres, de l’or, de nombreux téléphones, des appareils électroniques, du cannabis et 20 000 euros en liquide ont également été trouvés lors des perquisitions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.