Paris : un automobiliste force un cordon de sécurité à la Concorde, la police ouvre le feu

Le conducteur est en fuite, après avoir percuté une voiture et forcé un barrage de police.

Plance de la Concorde, à Paris, le 15 mars 2014.
Plance de la Concorde, à Paris, le 15 mars 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Un homme est recherché, dimanche 26 juillet, après avoir forcé un cordon de sécurité mis en place sur la place de la Concorde, à Paris, pour l'arrivée du Tour de France. En bas des Champs-Elysées, vers 8 heures, l'automobiliste a percuté un véhicule, avant de prendre la fuite pour se soustraire à un contrôle de policiers, déployés pour l'arrivée de la course, précise la police, confirmant une information de RTL.

Le conducteur s'est ensuite dirigé vers la place de la Concorde, forçant le barrage mis en place sur le parcours de l'épreuve cycliste. La police a alors tiré des coups de feu pour immobiliser le véhicule, sans faire de blessés. Il n'y a pas eu d'échanges de tirs, précise la police, qui parle d'un "refus d'obtempérer".

Comme le veut l'usage, quand un policier tire en ville, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie.