Pantin : un gardien de la paix blessé par balle lors d'un braquage

Après le braquage d'un site du ministère de l'Intérieur, la sécurité des bâtiments est remise en question.

FRANCE 2

Lors d'une ronde nocturne sur un site du ministère de l'Intérieur à Pantin, un gardien de la paix a été blessé par balle par deux hommes cagoulés. Les malfaiteurs seraient passés par le toit. Relevés d'empreintes, mesures, la police scientifique tente de comprendre ce qu'il s'est passé cette nuit du 16 août sur ce site du ministère de l'Intérieur.
Vers deux heures du matin, le policier de garde surprend un homme cagoulé dans ce bâtiment administratif et tente de l'arrêter. Mais un autre malfaiteur l'attaque par-derrière, lui taillade le bras avec un couteau et s'empare de son arme de service. Un coup de feu part, le policier est légèrement blessé.

La sécurité renforcée

Très vite alerté, le Raid intervient, mais dans le bâtiment il ne reste plus que l'arme et un pied de biche abandonné. L'hypothèse d'un cambriolage est privilégiée.
À l'extérieur du site, pas de policier, juste des caméras de vidéo-surveillance. Derrière les grilles, des bâtiments administratifs et un garage de la police, rien qui ne soit jugé très sensible. Le ministère de l'Intérieur a d'ores et déjà décidé de renforcer les patrouilles sur le site de Pantin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d\'un garage du ministère de l\'Intérieur, où un agent a été blessé par balle.
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d'un garage du ministère de l'Intérieur, où un agent a été blessé par balle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)