Opération de contrôle en mer après une suspicion de prise d'otages sur un ferry entre Bastia et Marseille

Après contrôle, la traversée s'est poursuivie sans encombre. 

Le navire \"Pascal Paoli\" au port de Marseille (Bouche-du-Rhône), le 13 octobre 2015. 
Le navire "Pascal Paoli" au port de Marseille (Bouche-du-Rhône), le 13 octobre 2015.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La préfecture maritime des Bouches-du-Rhône a annoncé vendredi 20 septembre qu'une opération de contrôle en mer avait eu lieu dans la nuit précédente suite à une suspicion de prise d'otage. Après une intervention rapide, le navire a pu reprendre sa traversée sans la moindre encombre. 

Dans la nuit de jeudi 19 au vendredi 20 septembre, une alerte est donnée au personnel naviguant à bord d'un ferry reliant Bastia à Marseille : des individus auraient des comportements suspects, et des passagers les soupçonnent de préparer une prise d'otages. 

Avec quelques 500 pasagers à bord, l'information est rapidement envoyée à la Préfecture maritime. Un contrôle est organisé dans l'immédiat, aux alentours de 5h du matin. Quatre vedettes de la gendarmerie maritimes, soit une douzaine de gendarme, ont été dépêchés sur place. L'intervention a été conduite en mer et la traversée du navire n'a pas été perturbée. Aucune infraction n'a été relevée pendant le contrôle.