Centrales nucléaires belges : une menace terroriste sérieuse ?

En direct de Bruxelles, Valéry Lerouge fait le point sur cette menace.

FRANCE 2

A Bruxelles cette menace est prise au sérieux, "mais pas de quoi s'affoler selon le ministère de l'Intérieur", souligne Valéry Lerouge en direct de la capitale belge pour France 2. Le seul indice est la fonction de la personne épiée par cette vidéo : le directeur de la recherche du nucléaire en Belgique. "Pour le reste pas d'autre indice compromettant. Pas d'email retrouvé, pas de plan central ou d'image de réacteur", rapporte le journaliste.

Pas de sécurité renforcée pour les centrales

Et il précise que le parquet en a conclu que "c'était la personnalité qui était éventuellement visée, mais pas les centrales nucléaires directement". Ce haut cadre est désormais sous protection policière. Les centrales n'ont pas vu leur protection renforcée. Leur niveau d'alerte est de 2 sur 4 alors qu'il est de 3 sur 4 pour la population à Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une centrale nucléaire en Belgique 
Capture d'écran d'une centrale nucléaire en Belgique  (FRANCE 2)