Bruxelles : une menace de grande envergure inédite

En direct de Bruxelles, Pascal Verdeau commente l'alerte maximale instaurée dans la capitale belge ce 21 novembre.

FRANCE 3

La capitale belge est en alerte maximum ce 21 novembre, huit jours après les attentats à Paris. "Il y a des précédents, mais pas de cette ampleur. Premier exemple, la fusillade en mai 2014 au musée juif de Bruxelles : alerte maximum, là aussi, mais uniquement pour les lieux fréquentés par la communauté juive. Autre cas fin 2007, la police avait contrecarré une opération qui visait à libérer deux prisons", rappelle Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles pour France 3.

Deux terroristes seraient recherchés

C'est la première fois que les services belges envisagent une attaque terroriste, avec plusieurs équipes de terroristes dans la nature. "Principe de précaution ou vrai renseignement opérationnel ? Tout à l'heure le ministre des Affaires étrangères évoquait des informations précises. Selon le journal le Soir, les enquêteurs seraient même à la recherche de deux terroristes, dont l'un serait équipé d'une bombe", précise le journaliste. Le niveau d'alerte sera réévalué dimanche 22 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires et un policier belge patrouillant dans Bruxelles (Belgique), ville placée en état d\'alerte maximale samedi 21 novembre.
Des militaires et un policier belge patrouillant dans Bruxelles (Belgique), ville placée en état d'alerte maximale samedi 21 novembre. (YOUSSEF BOUDLAL / REUTERS)