Auvergne-Rhône-Alpes : trois morts par noyade en 24 heures

Les trois victimes, âgées de 19 à 50 ans, se baignaient toutes dans des lacs, en Savoie et Haute-Savoie, entre vendredi et samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le lac d'Aiguebelette, en Savoie, le 2 septembre 2020. (MAXPPP)

Trois personnes se sont noyées en 24 heures dans les départements de Savoie et Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, ont annoncé les pompiers dimanche 20 juin.

Samedi soir, le corps d'un homme de 32 ans a été retrouvé à 30 mètres de profondeur dans le lac d'Aiguebelette (Savoie), après plusieurs heures de recherches. Les pompiers avaient été alertés en fin d'après-midi par un ami avec lequel il faisait du pédalo, qui l'avait vu couler à pic.

Samedi dans la matinée, les pompiers avaient récupéré le corps sans vie d'un homme de 69 ans qui se baignait dans le lac d'Annecy (Haute-Savoie). Les secours avaient été alertés par des témoins qui l'avaient vu se noyer.

Un quatrième mort dont la cause du décès est inconnue

Un jeune homme de 19 ans s'est également noyé vendredi après-midi alors qu'il se baignait dans le lac du Bourget (Savoie) sur la plage non surveillée de Brison-Saint-Innocent. Les secours avaient réussi à le sortir de l'eau et à le ranimer dans un premier temps, mais il est finalement mort à l'hôpital de Chambéry.

Le corps d'une femme de 50 ans a également été retrouvé samedi matin dans le lac du Bourget, mais les causes de son décès, qui devront être déterminées par les gendarmes, n'ont pu être établies immédiatement.

Entre juin et septembre 2018, Santé publique France (PDF) avait décompté 1 649 noyades accidentelles, dont un quart mortelles, soit 30% de plus qu’en 2015, date de la précédente enquête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Noyades

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.