Nice : un escroc suédois de haut-vol interpellé mercredi après un mandat d’arrêt européen

Cet homme de 56 ans est notamment soupçonné d'avoir trompé des entreprises en leur proposant des placements financiers sur le marché chinois, avec des rendements mirifiques.

Le suspect proposait à des entreprises des placements financiers sur le marché chinois.
Le suspect proposait à des entreprises des placements financiers sur le marché chinois. (CHINAFOTOPRESS / MAXPPP)

Un escroc suédois de haut-vol a été interpellé mercredi 29 janvier à Nice, a appris franceinfo de source policière ce vendredi. Mickaël L., 56 ans, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen après sa condamnation en Suède à trois ans de prison pour une escroquerie portant sur plusieurs millions d’euros. Il fait également l’objet d’une instruction ouverte à Marseille pour escroquerie et abus de confiance et doit 200 000 euros au Trésor public.

L'homme a été placé en détention

Ce Suédois est soupçonné d'avoir démarché des entreprises pour soi-disant placer de l’argent sur le marché chinois, avec des rendements mirifiques. Une fois l'argent empoché, l'homme disparaissait dans la nature, d'après les enquêteurs. Sa femme de ménage niçoise l'a également accusé de l'avoir escroqué en 2011, en lui faisant croire qu’il allait placer ses économies, 80 000 euros, en Chine.

En décembre dernier, un renseignement de la police suédoise indiquait sa présence en France. Les policiers de la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) ont déterminé qu’il se trouvait sur la Côte d’Azur, entre Monaco, l’Italie et la ville de Nice. Ce mercredi, il a été interpellé par la BNRF avec l’appui de la police judiciaire de Nice.

Le Suédois est désormais en détention à Luynes, en attente d’être remis à la justice suédoise.