Nice : cinq personnes en garde à vue dans l'enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac

Les cinq personnes sont soupçonnées d'avoir participé à l'enlèvement ou à la séquestration de la riche hôtelière.

La résidence de Jacqueline Veyrac à Nice (Alpes-Maritimes).
La résidence de Jacqueline Veyrac à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Cinq personnes sont en garde à vue depuis lundi 11 décembre dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac, en octobre 2016, à Nice, rapporte France Bleu Azur. Entendues par la police judiciaire de Nice, elles sont soupçonnées d'avoir participé à l'enlèvement ou à la séquestration de la riche hôtelière.

Neuf personnes incarcérées

Jacqueline Veyrac, âgée de 76 ans, a été enlevée près de chez elle, à Nice, avant d'être libérée deux jours plus tard, après qu'un voisin a été intrigué par la fourgonnette dans laquelle elle a été retrouvée allongée et entravée.

Le principal suspect de cet enlèvement est un restaurateur italien qui avait géré le restaurant La Réserve, dont la famille de Jacqueline Veyrac est propriétaire. Une fois la société du suspect placée en liquidation, en 2009, ce-dernier aurait cherché à récupérer l'argent perdu via une demande de rançon. Neuf personnes sont actuellement incarcérées dans le cadre de ce dossier.