Naufrage du Costa Concordia : le commandant condamné

Francesco Schettino n'a pas voulu entendre l'énoncé du jugement. L'ex-commandant du Costa Concordia, naufragé en janvier 2012, a pu quitter la salle pour raison médicale.

France 3

Trois ans après le naufrage du paquebot au large de la Sicile, Francesco Schettino a été condamné à 16 ans de prison. La justice n'a pas épargné sa négligence, qu'il soit présent ou non : pour avoir quitté le navire, et indirectement mené 32 personnes à la mort, il écope de 16 ans de prison pour homicide et responsabilité dans l'accident.
Dans sa dernière déclaration à la tribune, l'accusé en larmes disait avoir passé "trois ans dans un hachoir médiatique, dont la violence, si elle n'est pas endurée, n'est pas facile à comprendre".

Les proches des victimes attendaient plus

"Il joue aux victimes, mais il ne se souciait pas des 4 200 personnes à bord, entre autres les 32 victimes, et les familles des victimes non plus, juge Alain Litzler, dont la fille est décédée dans le naufrage. Il n'a jamais eu de compassion pour qui que ce soit." Les proches des victimes et les survivants espéraient une peine plus lourde. Le procureur de la République avait en effet demandé 26 ans de prison pour Francesco Schettino.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francesco Schettino, l\'ex-commandant du Costa Concordia, lors du dernier jour de son procès, le 11 février 2015, à Grossetto (Italie). 
Francesco Schettino, l'ex-commandant du Costa Concordia, lors du dernier jour de son procès, le 11 février 2015, à Grossetto (Italie).  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)