L'épave du "Costa Concordia" fait son entrée dans le port de Gênes

Dernière étape pour le paquebot, dimanche 27 juillet, qui doit être démantelé dans le port italien.

L\'épave du \"Costa Concordia\" est parquée dans le port de Gênes (Italie), dimanche 27 juillet 2014.
L'épave du "Costa Concordia" est parquée dans le port de Gênes (Italie), dimanche 27 juillet 2014. (MARCO BERTORELLO / AFP)

L'épave du paquebot Costa Concordia a fait son entrée dans le port de Gênes, dimanche 27 juillet, où elle sera démontée, deux ans et demi après un naufrage qui avait coûté la vie à 32 personnes.

La carcasse du navire, grande comme deux fois le Titanic, redressée et renflouée à grands frais ces derniers mois, a lentement pénétré en fin de matinée dans l'enceinte du terminal Europe de Voltri, en banlieue de Gênes (nord-ouest), tirée par plusieurs remorqueurs.

Des curieux s'arrêtent sur l'auroute pour observer le navire

Arrivé dans la nuit devant le port de Gênes, sur la côte ligure, le bateau avait commencé vers 5h les opérations préliminaires à son entrée et son amarrage dans l'enceinte du port. Une nouvelle manœuvre "de mise en sécurité", destinée à parquer définitivement le bateau dans le port, doit suivre dans l'après-midi. 

L'intérêt du public a provoqué de forts ralentissements du trafic sur la portion d'autoroute A10 qui surplombe le port. Les plus curieux se sont en effet garés au bord de la voie rapide pour mieux voir, malgré l'interdiction.

Au soulagement général, le Costa Concordia a donc accompli sans accroc son dernier voyage, tiré pendant quatre jours par deux puissants remorqueurs de haute mer sur un parcours de quelque 280 km le long des côtes italiennes. "Tout s'est bien passé", a déclaré le ministre italien de l'Environnement Gian Luca Galletti.