La famille de l'enfant mort en colonie de vacances porte plainte

Le père du petit Abdelrazak, âgé de 8 ans, avait annoncé qu'il ne lâcherait pas l'affaire.

Le chalet Saint-Bernard, à Ascou (Ariège), où l\'enfait se trouvait en colonie de vacances, le 10 juillet 2014.
Le chalet Saint-Bernard, à Ascou (Ariège), où l'enfait se trouvait en colonie de vacances, le 10 juillet 2014. (RAYMOND ROIG / AFP)

Le père de l'enfant avait promis qu'il irait "jusqu'au bout" pour connaître les causes de la mort de son fils. La famille du petit Abdelrazak, mort mercredi lors d'une colonie de vacances en Ariège, a porté plainte samedi 12 juillet pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger à Foix (Ariège). "J'ai confié mon fils unique et je reviens avec un cercueil, c'est pas normal", avait confié un peu plus tôt dans la journée Nacir Ghedir.

Le petit garçon était depuis deux jours en colonie au centre de vacances Le Saint Bernard d'Ascou (Ariège), à 1 500 m d'altitude lorsqu'il a été pris de "diarrhées importantes". Il a été transporté mercredi matin au Centre hospitalier du Val d'Ariège, près de Foix, à une cinquantaine de kilomètres, où il est mort quelques heures plus tard.

L'autopsie réalisée jeudi a montré que l'enfant était "mort d'une infection digestive aiguë" mais n'a pas révélé "de vulnérabilité digestive particulière préexistante". Des analyses devront déterminer les raisons de l'infection. Les autorités avaient évoqué la piste de "l'ingestion d'une eau non potable" mais le ministère de la Santé a dit vendredi ne privilégier pour l'heure "aucune hypothèse".