Mort de Victorine Dartois : les aveux du suspect

Le 15 octobre, le suspect mis en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la mort de Victorine Dartois a avoué les faits. Le point avec le journaliste de France Télévisions Alexandre Malesson, en direct du palais de justice de Grenoble (Isère).

France 3

Le procureur de Grenoble (Isère) a tenu une conférence de presse le 15 octobre en fin d'après-midi : l'homme suspecté d'avoir tué la jeune Victorine Dartois a été mis en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre. "Le suspect a livré sa version des faits : selon ses dires, il était en train de faire un jogging quand il a croisé Victorine Dartois près des lieux de sa disparition. Une bousculade aurait eu lieu entre les deux personnes, puis une dispute aurait éclaté, indique notre journaliste Alexandre Malesson, en direct du palais de justice de Grenoble. Le suspect raconte avoir étranglé la jeune femme puis avoir déposé son corps dans une rivière". 

"Il encourt la perpétuité"

Il est ensuite rentré chez lui, a pris une douche, a rassemblé ses vêtements, puis les a déposés dans une poubelle, à l'extérieur. "Les gendarmes ont confirmé avoir trouvé ses vêtements, reprend le journaliste. Le suspect conteste tout mobile sexuel, mais les magistrats l'ont tout de même mis en examen également pour tentative de viol ; il encourt la perpétuité". Selon le procureur de Grenoble, c'est un proche du suspect qui aurait alerté les autorités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouquets de fleurs devant la photo de Victorine Dartois, lors de la marche blanche organisée à Villefontaine (Isère), le 4 octobre 2020. 
Des bouquets de fleurs devant la photo de Victorine Dartois, lors de la marche blanche organisée à Villefontaine (Isère), le 4 octobre 2020.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)