Mort de Liu Shaoyo : le préfet de Paris a rencontré l'ambassadeur de Chine et la communauté chinoise

Près d'une semaine après la mort de ce Chinois de 56 ans, le préfet de police de Paris a présenté ses condoléances. 

Des membres de la communauté chinoise à Paris rendent hommage à Liu Shaoyo, le 26 mars 2017, à Paris. 
Des membres de la communauté chinoise à Paris rendent hommage à Liu Shaoyo, le 26 mars 2017, à Paris.  (MAXPPP)

Près d'une semaine après la mort de Liu Shaoyo, le préfet de police de Paris annonce s'être entretenu, samedi 1er avril, avec l’ambassadeur de Chine en France. Tous deux ont ensuite participé à une réunion avec des membres d'associations représentatives des communautés chinoises. Ils ont évoqué la sécurité des ressortissants chinois, résidents et touristes, à Paris et dans l'agglomération parisienne.

Lors de cette réunion, Michel Cadot a exprimé "ses condoléances à la communauté chinoise et sa compassion à la famille" du Chinois de 56 ans, tué à son domicile parisien par un tir d'un policier. Selon la police, il avait agressé avec des ciseaux un autre agent, ce que sa famille dément.

"Priorité à la sécurité" de la communauté asiatique

Le préfet a aussi rappelé "la priorité" apportée "à la sécurité des membres de la communauté asiatique". Pour les touristes chinois, le plan en vigueur depuis 2013 va être renforcé par un système de prise de plainte numérique, "avec un module de traduction intégré". Des caméras supplémentaires vont aussi être installées et une brigade spécialisée dans la protection des touristes sur le secteur tour Eiffel/Champ de Mars/Trocadéro sera créée.

De son côté, l'ambassadeur de Chine en France "a souligné, lors de cette réunion, la bonne coopération avec la préfecture de police et a appelé à la poursuite des efforts communs", précise le communiqué.