Mort de Jeremie Cohen : deux hommes ont été placés en garde à vue après s'être rendus

Deux hommes sont en garde à vue depuis mardi, dans le cadre de l'enquête sur la mort de Jeremie Cohen le 16 février dernier à Bobigny.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes passent devant la voie de tramway à Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 6 avril 2022, à quelques mètres de l'endroit où Jeremie Cohen a été percuté le 16 février 2022. (THOMAS COEX / AFP)

Deux hommes, âgés de 23 et 27 ans, ont été placés en garde à vue, mardi 12 avril dans le cadre de l'enquête sur la mort de Jeremie Cohen le 17 février dernier à Bobigny (Seine-Saint-Denis), a appris mercredi franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information d'Europe 1.

Les deux hommes se sont rendus eux-mêmes, précise une source judiciaire. Leur garde à vue a été prolongée de 24 heures mercredi 13 avril. Une commission rogatoire est en cours.

À ce stade, aucun caractère discriminatoire de l'agression

Le 16 février, vers 20 heures, Jeremie Cohen, un français de confession juive âgé de 31 ans, avait été percuté par un tramway de la ligne T1 à Bobigny, après avoir été la cible d'une agression de l'autre côté de l'avenue Jean-Jaurès. Transporté en urgence absolue à l'hôpital, il était déclaré décédé le 17 février.

Une enquête avait été ouverte le 29 mars dernier pour "violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner" par le parquet de Bobigny. Selon le procureur de la République, aucun élément ne permet pour l'instant à ce stade d'établir le caractère discriminatoire de cette agression.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.