Cet article date de plus de huit ans.

Monoxyde de carbone : des dizaines d'intoxications dans une église des Hautes-Pyrénées

Des dizaines de personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone après avoir assisté à un concert dans une église des Hautes-Pyrénées. Un incident qui serait dû à un chauffage défectueux.
Article rédigé par Stéphane Iglésis
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les pompiers ont transporté une majorité de personnes vers Lannemezan (Photo d'illustration) © MaxPPP)

Elles sont revenues du concert de chorales avec des troubles respiratoires. Une soixantaine de personnes, dont une fillette de 9 ans, ont été affectées après une représentation samedi soir dans l’église de Lortet, près de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

Un problème de chauffage

L’origine de cet accident : vraisemblablement un problème de chauffage. Pour que les spectateurs n’aient pas froid, les organisateurs avaient chauffé le lieu de culte avec des convecteurs à gaz une bonne partie de la journée.

Les spectateurs victimes de petits malaises ont été admis au centre hospitalier de Lannemezan, d’autres ont été ventilés sur place à la salle des fêtes par les pompiers. "Une jeune fille est partie sur Toulouse à titre préventif, parce qu’elle faisait un peu d’asthme" , ajoute Michel Sicard, le maire de Lortet. Tous ont été traités pour intoxication au monoxyde de carbone. 

"Pas de contrôle de sécurité"

Le problème c’est que "les églises n’ont pas de contrôle de sécurité ", dit Michel Sicard. "Normalement les bâtiments qui reçoivent du public, salle des fêtes et tout ça, tous les 5 ans, il y a la commission de sécurité qui passe. "

L’élu va faire vérifier le chauffage au gaz de l’église dans les jours qui viennent, afin de sécuriser le lieu de culte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.