Mise en examen de Valentin Marcone pour assassinats : "Il est coopératif et très lucide sur la suite des évènements", déclare son avocate

L'auteur présumé du double homicide mardi dernier dans une scierie aux Plantiers dans les Cévennes, a été mis en examen pour "assassinats" et placé en détention provisoire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le village des Plantiers, dans les Cévennes, où a eu lieu le double homicide. (GRÉGORY JULLIAN / FRANCE-BLEU GARD LOZÈRE)

"Il est tout à fait coopératif. Je lui ai conseillé de garder le silence dans un premier temps et de s'expliquer ultérieurement parce qu'il était fatigué et en état de sidération", a réagi sur franceinfo dimanche 16 mai, Me Hélène Mordacq, avocate de Valentin Marcone. Le suspect de 29 ans, auteur présumé du double homicide mardi dernier dans une scierie aux Plantiers dans les Cévennes, a été mis en examen pour "assassinats" et placé en détention provisoire.

"C'était important pour la sérénité de la suite de l'instruction que l'on puisse prendre le temps de se poser avant de répondre aux questions du juge d'instruction."

Me Hélène Mordacq

à franceinfo

"Bien évidemment, il ne me semble pas qu'il reviendra sur ses dépositions en garde à vue", au cours de laquelle il a avoué le double meurtre. "Il est extrêmement calme, poli et très lucide sur la suite des évènements pour l'instant", a précisé Me Hélène Mordacq.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.