Cet article date de plus de huit ans.

Mise en examen de l'homme qui dit avoir tué un SDF et bu son sang

Le jeune marginal qui s'est accusé du meurtre d'un SDF dimanche à Colombes (Hauts-de-Seine) a été mis en examen ce mardi pour "meurtre" et "actes de torture et de barbarie". Il a été immédiatement incarcéré à la prison de Fresnes et subira des examens supplémentaires pour voir s'il doit être hospitalisé d'office ou non.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Les faits étaient assez sordides.
Dimanche, un sans-abris de 22 ans, couvert de sang, s'est accusé d'avoir tué un
SDF, et bu son sang à Colombes
, dans les Hauts-de-Seine. Ce mardi, il a été mis en
examen pour "meurtre " et "actes de torture et de barbarie ".
Il a été transféré à la prison de Fresnes, en région parisienne et pourrait être
hospitalisé d'office suivant les résultats des examens médicales complémentaires
a expliqué le procureur de la République de Nanterre, Robert Gelli.

L'homme, un Letton au "profil psychotique " selon une source policière, n'explique pas son geste. Il
s'est borné "à évoquer un complot au travers de propos assez
incohérents
", confie cette source. La victime a été retrouvée égorgée, lacérée, un œil arraché.
L'instruction va devoir déterminer s'il est pénalement responsable de ses
actes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.