Cet article date de plus de sept ans.

Les parents du petit Grégory acceptent les excuses du festival de Montreux

Le célèbre festival de jazz avait malencontreusement utilisé une photo du garçonnet, assassiné en 1984, dans une publicité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une publicité imprimée dans le journal du Montreux Jazz Festival, publiée le 13 juillet 2013, illustrée d'une photo de Grégory Villemin. (TWITTER / KORAMAROK)

Les parents du petit Grégory Villemin ne porteront pas plainte contre le festival de Montreux (Suisse). Le célèbre événement jazz avait malencontreusement utilisé une photo du garçonnet, assassiné en 1984, dans une publicité.

"Les époux Villemin acceptent les excuses du Festival et n'entendent pas engager une procédure, a indiqué leur avocat, Thierry Moser, mardi 23 juillet. Ils ont un souci d'apaisement, ce qui est tout à leur honneur." 

Bévue d'une jeune graphiste

La semaine dernière, un internaute avait révélé qu'une photo du petit Grégory avait été utilisée pour illustrer une publicité pour la garderie d'enfants du festival suisse. Les organisateurs avaient rapidement leur erreur, non intentionnelle. Mais dans un premier temps, Christine et Jean-Marie Villemin avaient envisagé de porter plainte, leur avocat dénonçant une faute "absolument inexcusable" et soupçonnant "un coup médiatique" de la part des organisateurs.

La bévue avait été commise par une jeune graphiste qui cherchait une image d'enfant sur internet pour illustrer la publicité. Elle était tombée sur une photo du petit Grégory, sans savoir de qui il s'agissait. Les exemplaires du journal du festival où figurait la publicité en question ont été immédiatement retirés de la circulation une fois la bourde découverte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.