Nantes marche contre les trafics de drogue et leur cortège de violence

Des marches citoyennes ont eu lieu dimanche 28 avril dans plusieurs zones sensibles de Nantes. En un an, les règlements de compte en lien avec les trafics de drogue ont fait un mort et une vingtaine de blessés.

France 3

Une marche de l'espoir, une marche contre la violence dimanche 28 avril à Nantes (Loire-Atlantique). Ils étaient quelque 500 personnes, des responsables associatifs, des élus et surtout des familles à marcher pour exprimer leur colère. "Il y en a marre de la violence dans les quartiers. Et je trouve que l'initiative est très intéressante. Surtout avec des populations qui n'ont pas l'habitude de défiler", affirme un habitant.

Des renforts de police

Une fusillade mortelle a eu lieu mardi 23 avril, la cinquième en quatre jours. Il y a eu 48 fusillades en 2018 à Nantes. Pour le syndicat de police Alliance, l'heure est à l'urgence, car l'année 2019 "démarre très fort". Selon des sources policières, il pourrait s'agir de règlements de compte liés à des trafics de drogue. Pour résoudre ces affaires, 40 policiers ont été appelés en renfort.

Le JT
Les autres sujets du JT
À la suite des nombreuses fusillades de ces derniers mois à Nantes (Loire-Atlantique), des habitants ont manifesté contre la violence.
À la suite des nombreuses fusillades de ces derniers mois à Nantes (Loire-Atlantique), des habitants ont manifesté contre la violence. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)