Mort du petit Alexandre : le procès s'est ouvert mardi

Quatre personnes sont accusés du meurtre du collégien de 14 ans, en juin 2011. 

France 3

C'est une affaire pour le moins sordide. Il y a cinq ans, le 4 juin 2011, Alexandre est retrouvé mort, le corps démembré. Aujourd'hui, quatre suspects se retrouvent dans le box des accusés, à la Cour d'assises de Pau (Pyrénées-Atlantiques). "On est dans l'horreur et il faut que cette horreur soit, bien sûr, retranscrite. C'est la réalité de cette affaire", explique Pierrette Mazza Capdevielle, l'avocate de la mère de la victime, face à la caméra de France 3.

La famille veut comprendre

La famille d'Alexandre espère obtenir des réponses à l'issue du procès : "Savoir comment Alexandre a été découpé en morceaux et par qui", explique le père de famille. "Il ne faut pas qu'il y en ait un qui puisse s'en sortir", lance de son côté, la mère du jeune garçon, en évoquant les suspects du meurtre.

La cour d'assises de Pau a désormais dix jours pour tenter de lever les zones d'ombre de cette sordide affaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le principal suspect dans la mort du jeune Alexandre Junca, un homme de 27 ans (C), la tête recouverte d\'une bâche, accompagné par son avocate Carine Magne (G) arrive, le 07 avril 2013 au palais de justice de Pau
Le principal suspect dans la mort du jeune Alexandre Junca, un homme de 27 ans (C), la tête recouverte d'une bâche, accompagné par son avocate Carine Magne (G) arrive, le 07 avril 2013 au palais de justice de Pau (THIERRY SUIRE / AFP)