Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Ayrault veut "tailler en pièces les mouvements d'inspiration fasciste et néo-nazie"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
PUBLIC SENAT
Article rédigé par
France Télévisions

Devant les sénateurs, le Premier ministre a promis que le gouvernement allait étudier tous les moyens d'en finir avec ces groupes.

Le gouvernement français va étudier les moyens nécessaires pour "tailler en pièces" les groupuscules d'extrême droite, a déclaré jeudi 6 juin Jean-Marc Ayraut devant les sénateurs, après la mort d'un jeune militant d'extême gauche à Paris, la veille. "J'ai demandé au ministre de l'Intérieur, j'ai demandé à la garde des Sceaux, d'étudier toutes les possibilités qui permettront de tailler en pièces, en quelque sorte, de façon démocratique, sur la base du droit, ces mouvements d'inspiration fasciste et néo-nazie et qui font tort à la République", a dit le Premier ministre, lors des questions d'actualité au Sénat.

Clément Méric, un étudiant de 18 ans, en première année à Sciences Po Paris et membre du syndicat Solidaires étudiant-e-s, transporté à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière mercredi après son agression par un groupe de skinheads, est mort jeudi après-midi. Quatre personnes, dont l'auteur présumé du coup qui lui aurait été fatal, ont été interpellées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Clément Méric

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.