L'affaire Clément Méric : retour sur les faits

Le 5 juin 2013, le militant d'extrême gauche Clément Méric était tué lors d'une rixe l'opposant à des militants d'extrême droite. Franceinfo revient sur les faits. 

Voir la vidéo
franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Clément Méric, un militant d'extrême gauche, tué à 18 ans lors d'une rixe face à des militants d'extrême droite. 60, rue Caumartin, à Paris, le 5 juin 2013, à 18 heures, une vente privée de vêtements est organisée. "J'ai vu un petit jeune provoquer un peu un autre, qui ressemblait à un skinhead, et qui avait l'air de lui dire d'un geste de la main : 'Tranquille, on est là comme toi pour faire notre shopping", raconte un témoin de la scène, resté anonyme. Les deux groupes se retrouvent finalement dans la rue. Les coups partent. "Il est tombé la tête à la renverse. Ҫa a fait un bruit sourd", raconte un homme présent sur les lieux ce jour-là.

Un poing américain fatal à Clément Méric ?

Clément Méric est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures. Le lendemain des faits, sept personnes sont interpellées. Le suspect principal, Esteban Morillo, est un militant d'extrême droite, sympathisant du groupe nationaliste "Troisième voie". Celui-ci affirme avoir porté deux coups, à mains nues, à Clément Méric. Mais le suspect a-t-il un coup de poing américain pour frapper la victime ? Des SMS retrouvés par les enquêteurs ainsi que l'autopsie confirmeraient cette hypothèse. Les juges ont retenu cette circonstance aggravante et ont renvoyé le suspect ainsi que trois autres devant la Cour d'assises. L'accusé conteste l'usage de ce poing américain. Il demande à la Cour d'appel de se prononcer sur ce recours.

Des personnes marchent en mémoire de Clément Méric, le 8 juin 2013, à Toulouse (Haute-Garonne). 
Des personnes marchent en mémoire de Clément Méric, le 8 juin 2013, à Toulouse (Haute-Garonne).  (REMY GABALDA / AFP)