Justice : Patrick Henry restera en prison

La Cour d'appel de Paris a rejeté la demande de liberté conditionnelle de Patrick Henry, le plus vieux détenu de France.

FRANCE 3

Incarcéré depuis près de 40 ans, Patrick Henry devrait rester derrière les barreaux. La Cour d'appel de Paris a rejeté sa demande de liberté conditionnelle. L'homme reconnu coupable du meurtre de Philippe Bertrand, 7 ans,  dit avoir changé. Son avocate ne comprend pas la décision de la justice. "Patrick Henry est venu dire à la cour, il y a un mois, que ses remords étaient évidemment en lui et qu'il avait énormément réfléchi. Et il m'a confié qu'il ne passait pas un jour sans penser à ce qu'il avait fait", a déclaré maître Carine Delaby-Faure.

Un meurtre qui avait terrorisé la France entière

Janvier 1976 : le petit Philippe Bertrand âgé de 7 ans seulement est enlevé à la sortie de l'école puis tué. Très vite, les soupçons se dirigent vers Patrick Henry. Un meurtre aussi révoltant que le comportement de l'homme devant les caméras. Sûr de lui, il clamait alors son innocence et son étonnement d'être accusé de cet acte ignoble. Il échappe à la guillotine alors que tout le pays réclame sa tête. Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, Patrick Henry est libéré au bout de 25 ans en 2001. Mais il tombe à nouveau pour trafic de drogues. Une dizaine d'années après cette deuxième condamnation, la justice ne semble pas prête à le laisser sortir de prison.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Patrick Henry sortant du tribunal de Troyes (Aube), le 19 janvier 1977, après avoir été condamné à la perpétuité.
Patrick Henry sortant du tribunal de Troyes (Aube), le 19 janvier 1977, après avoir été condamné à la perpétuité. (HOUPLINE DANIEL / SIPA)