Le meurtrier présumé de Chloé devant le juge

Zbigniew Huminski devrait être présenté ce vendredi devant le juge d'instruction. France 2 revient sur cette affaire.

FRANCE 2

Toujours en garde à vue, le meurtrier présumé de la petite Chloé devrait être mis en examen vendredi 17 avril. L'homme était passé aux aveux dès ses premières auditions après son interpellation mercredi. "Les enquêteurs de la police judiciaire doivent maintenant faire des recoupements avec les précédents et vérifier si d'autres faits ne pourraient pas lui être reprochés", décrit Marianne Mas, en direct de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Elle ajoute que le tueur présumé peut être assisté d'un représentant de l'ambassade de Pologne durant sa garde à vue, ce qui pourrait expliquer la durée de celle-ci.

La justice polonaise s'interroge

"À l'issue de sa garde à vue, il sera transféré à Boulogne-sur-Mer pour être présenté à un juge d'instruction au Palais de justice et certainement être mis en examen pour enlèvement suivi de mort et viol sur mineur de moins de 15 ans", poursuit la journaliste de France 2. L'homme encourt la réclusion à perpétuité. Selon Marianne Mas, la justice polonaise essaie actuellement de savoir si des dysfonctionnements ont pu avoir lieu au sein de son propre système.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police enquête sur le lieu de la découverte du corps d\'une fillette, dans un bois de Calais (Pas-de-Calais), le 15 avril 2015.
La police enquête sur le lieu de la découverte du corps d'une fillette, dans un bois de Calais (Pas-de-Calais), le 15 avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)