Assassinat de Daphne Caruana Galizia : la mort de la journaliste suscite une vague d'indignation

Sa voiture a explosé. L'assassinat de Daphne Caruana Galizia a provoqué une immense vague d'indignation à Malte. Explications.

Cette vidéo n'est plus disponible

L'Union européenne se dit horrifiée par l'assassinat de Daphne Caruana Galizia, journaliste à Malte, qui accusait notamment le gouvernement de corruption. De sa voiture, il ne reste plus rien. La bombe n'a laissé aucune chance à la journaliste maltaise, assassinée à quelques kilomètres de chez elle. Daphne Caruana Galizia était une lanceuse d'alerte. Sur son blog, elle pointait directement du doigt l'entourage du Premier ministre, Joseph Muscat, sa femme et des membres de son gouvernement. Elle les accusait de détenir des comptes offshore et des sociétés écrans au Panama. Des attaques qui ont fait vaciller le gouvernement.

Une figure très populaire

En juin dernier, suite aux attaques du blog, des élections anticipées ont dû être organisées. Qui en voulait à Daphne Caruana Galizia au point de la tuer ? Aujourd'hui, le Premier ministre de Malte s'est empressé de dénoncer cet assassinat. Pour la presse de l'île ce mardi 17 octobre au matin, l'acte est sans nul doute politique. Il y a 15 jours, la journaliste avait reçu des menaces de mort. Suivie par plus de 400 000 lecteurs, elle était une figure très populaire. Des milliers de personnes ont tenu à se rassembler dans la rue, bougie à la main, pour lui rendre hommage et réclamer des explications.

Le JT
Les autres sujets du JT