Assassinat d'Hélène Pastor : retour sur la saga familiale des bâtisseurs de Monaco

La fille et le gendre d'Hélène Pastor ont été placés en garde à vue, lundi 23 juin, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de cette héritière fortunée. Francetv info revient sur l'histoire de cette richissime famille monégasque.

La une du quotidien \"Monaco Matin\", le 24 juin 2014.
La une du quotidien "Monaco Matin", le 24 juin 2014. (MONACO MATIN)

C'était encore une scène banale il y a deux mois. Les cheveux noirs tirés en arrière, habillée d'un tailleur Chanel, le portrait de son père sur son bureau, Hélène Pastor recevait les locataires de ses logements à Monaco lors "d'audiences" qu'elle voulait bien leur accorder. La riche héritière leur distillait des bribes de l'histoire familiale monégasque "avant de les rudoyer", raconte Paris Match. Celle qu'on appelait "la vice-princesse de Monaco" gérait elle-même les loyers des appartements familiaux.

Hélène Pastor, âgée de 77 ans, a été la cible d'une fusillade à Nice, le 6 mai. Elle est morte dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 mai 2014. Sa fille, Sylvia, et son gendre ont été placés en garde à vue lundi 23 juin, après une vague d'interpellations. C'est sur le gendre que pèsent les principaux soupçons.

Francetv info vous raconte l'histoire d'une famille qui a façonné Monaco. 

Ils ont fait fortune dans l'immobilier

Difficile d'estimer la fortune des Pastor. Le Figaro table sur "15 milliards, 20 milliards d'euros, ou plus peut-être". L'Express évoque "le secret le mieux gardé de la principauté". La fortune de cette famille s'est construite grâce à l'immobilier, des immeubles de bureaux aux logements de luxe en passant par des centres commerciaux, principalement à Monaco. Selon Paris Match, "un bon quart de la principauté leur appartient".

A la place de l'actuel centre commercial, très chic, du quartier de Fontvieille à Monaco, trônait, jusqu'en 1985, le premier stade Louis-II. Jean-Baptiste Pastore, le grand-père d'Hélène Pastor (le "e" disparaîtra avec le temps), tailleur de pierres et maçon italien, en a dirigé le chantier.

Dans les années 1880, "comme tant d'autres Italiens, il travaille sur des chantiers en principauté. Cette villégiature balnéaire, dotée d'un casino, a le vent en poupe", explique L'Express. Il quitte son village natal de Buggio, dans la région de Ligurie, frontalière avec la France, pour s'installer définitivement à Monaco en 1926, où il fonde son entreprise. Le stade est érigé en 1936. Le fils de Jean-Baptiste, Gildo, prend les rênes de l'entreprise. Son succès est consacré en 1949 quand Rainier III accède au trône.

"Gildo et le prince s’entendent sans contrat et se comprennent à demi-mot. Pas d’amitié, mais un respect mutuel", relate Paris Match. Dans les années 1960, les résidences de luxe émergent sur le Rocher. En 1966, l'entreprise JB Pastor & fils fait l'opération immobilière du siècle : "Rainier a fait enfouir la voie ferrée. Gildo lui propose de construire des immeubles résidentiels tout le long de l’avenue Princesse Grace". Gildo Pastor fait l'acquisition à bas prix des terrains de bord de mer du quartier du Larvotto. Il fait construire des immeubles de 30 étages et met au point la recette de son succès. Les Pastor ne sont pas que des constructeurs, ils ne cèdent jamais la propriété des appartements qu'ils édifient. Ils encaissent les loyers. A Monaco, les prix sont exorbitants : un appartement de 90 m² se loue en 2011 environ 3 800 euros par mois, selon Le Point. 

Une telle fortune peut faire des envieux et des ennemis. Mais Hélène Pastor semble éloignée de la moindre affaire suspecte. Alors qui aurait pu s'attaquer à elle et pour quelles raisons ?

Discrétion pour les uns, showbiz pour les autres

"En Ligurie, les femmes n’héritent de rien. Les hommes pourvoient à leurs besoins", assure Paris Match. Seule fille dans une fratrie de trois, Hélène, décrite par Le Monde (article payant), "comme femme de caractère, sèche et taciturne" se consacre à son activité principale, "encaisser les loyers". Le reste du temps, elle "promène son chien sans garde du corps, se montre le moins possible dans les dîners mondains", poursuit le quotidien. Paris Match explique que la rentière sort rarement de sa villa de luxe.

Victor, son frère aîné, a repris l'entreprise de ses père et grand-père et à sa mort, en 2002, ce sont ses fils Patrice et Jean-Victor qui lui ont succédé. "La branche Victor cultive une discrétion qui confine à l'austérité", écrit L'Express, qui a pu rencontrer Patrice Pastor. "Nous sommes des bosseurs, notre métier n'a rien de sexy", déclare-t-il à l'hebdomadaire.

Une vie qui contraste avec la "branche Michel", le dernier de la fratrie, mort en février 2014. Sa fille, Alexandra, est mariée avec le chanteur David Hallyday. Ce sont ces Pastor-là qui s'affichent "lors des soirées de gala qui rythment la vie des riches Monégasques", rapporte L'Express. Collectionneur d'art, Michel Pastor est président du club de football de l'AS Monaco de 2004 à 2008. Les deux frères, très différents, se livrent à quelques compétitions. "Quand Victor s’offre un yacht de 28 mètres, il en faut aussitôt un plus beau à Michel", cite Paris Match. Mais rien qui défraie la chronique mondaine de Monaco, encore moins la chronique judiciaire.

Un gendre trouble 

Hélène Pastor a deux enfants, Sylvia, issue d'un premier mariage, et Gildo, fils de Claude Pallanca, un ancien dentiste. Le jour du guet-apens dont elle a été victime, elle rendait visite à l'hôpital à Gildo, victime d'un accident vasculaire cérébral. Gildo, "c'est un peu l'original de la dynastie. Il se tient à l'écart de sa dizaine de cousins germains, mettant en avant son nom paternel, Pallanca, plutôt que celui des Pastor", rapporte L'Express. Ami d'Albert de Monaco, il est patron de Radio Monaco, propriétaire de la brasserie du même nom, passionné de Formule 1 et de Formule E, réservée aux monoplaces 100% électriques. 

Sylvia, âgée de 53 ans, s'est mariée avec Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne à Monaco. Nice Matin raconte que ce diplômé de Cambridge né à Varsovie, est également président de la chambre de commerce et d'industrie polonaise à Monaco. Il a dirigé les hôtels et casinos de la société Grand Metropolitan et de la société SBM (Société des bains de mer de Monaco) avant d'être président de la société de nanotechnologies Firmus SAM. 

C'est vers lui que semblent converger les soupçons. Wojciech Janowski a été placé en garde à vue lundi 23 juin. Il pourrait être le commanditaire présumé de l'assassinat d'Hélène Pastor. Le procureur de la République de Marseille a indiqué, mardi, que des "flux financiers suspects" avaient été constatés sur ses comptes bancaires. Des liens sont aussi apparus avec des intermédiaires, en relation directe avec les deux tireurs présumés. Sylvia Pastor a, elle, été placée en garde à vue "pour les nécessités de l'enquête", et pourrait ne pas être directement impliquée dans l'assassinat. La garde à vue doit s'achever vendredi. Les enquêteurs ont trois jours pour esquisser le mobile du meurtre d'Hélène Pastor.