Meurtre à Mont-de-Marsan : la victime présente des traces de strangulation

Le corps de la femme de 24 ans retrouvée morte, dimanche 7 juillet, dans un tunnel pour piétons, à Mont-de-Marsan dans les Landes, présente des traces de strangulation, a appris France Bleu Gascogne.

Le corps de la jeune femme a été retrouvé, dimanche 7 juillet,  dans un tunnel pour piéton, reliant Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont. 
Le corps de la jeune femme a été retrouvé, dimanche 7 juillet,  dans un tunnel pour piéton, reliant Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont.  (GOOGLE MAPS)

Le corps de Johanna Blanes, retrouvé dimanche 7 juillet vers 6h du matin, gisant dans un tunnel pour piétons, sous la voie ferrée, près de l'IUT de Mont-de-Marsan, présente des traces de strangulation, a appris France Bleu Gascogne auprès du procureur. Aucun autre élément de l'autopsie n'a à ce stade été dévoilé. L'autopsie a été réalisée, lundi 8 juillet, à Bordeaux.

La jeune femme rentrait à pied de boîte de nuit

Dans un premier temps, le parquet avait fait savoir que la victime présentait des traces de violences "importantes". Selon les informations de France Bleu Gascogne, la victime est une jeune maman d'un garçon de 19 mois. Samedi soir, elle a quitté une boîte de nuit montoise, le Paradise, et a pris la direction de son domicile, seule et à pied, comme elle en a l'habitude.

Un appel à témoins lancé

Dans cette affaire, le procureur de la République de Mont-de-Marsan a ouvert une enquête pour homicide volontaire qu'il a confié conjointement au commissariat de Mont-de-Marsan et à la direction interrégionale de la police judiciaire de Bordeaux. Un appel à témoins a été lancé pour tenter de retrouver le ou les meurtriers. Il demande à toute personne ayant des informations, qui ont pu croiser la victime ou ont pu assister à une rencontre, à contacter la police.