Maternité d'Orthez

Résumé de la rubrique

Une femme est morte des suites de son accouchement après un accident d'anesthésie, à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques). Mise en examen pour homicide involontaire aggravé, l'anesthésiste aurait reconnu avoir bu le jour du drame.

L'établissement était par ailleurs confronté à de grosses difficultés de recrutement. L'Agence régionale de santé (ARS) d'Aquitaine a fini par décider de fermer définitivement la maternité en raison du déficit chronique d'obstétriciens du Centre hospitalier public, maternité qui va être transformée en "centre périnatal de proximité".