Marseille : une policière de la BAC rouée de coups

Une policière de la BAC de nuit a été rouée de coups tôt lundi alors qu'elle se trouvait dans la cité de la Viste, au nord de Marseille. Son équipe avait été appelée sur place, des riverains ayant fait état de rodéos. Cette cité a, par ailleurs, été le théâtre d'un règlement de comptes meurtier dimanche.

(IDÉ)

Une policière de la BAC de nuit a été rouée de coups lundi alors qu'elle patrouillait dans la cité de la Viste dans le 15e arrondissement de Marseille. La police avait été appelée sur place vers quatre heures du matin, des riverains ayant fait état de rodéos dans la cité. Deux hommes et une femme ont été dépêchés sur place. Les perturbateurs ont alors jeté leurs motos au milieu de la chaussée pour bloquer le véhicule de la BAC.

Les deux policiers ont poursuivi les pertubateurs laissant seule la policière, âgée d'une trentaine d'années, près des motos. Isolée de la patrouille, des individus l'ont alors battue à terre. Même si son gilet pare-balles a amorti les coups, elle a été hospitalisée et s'est vu délivrer 15 jours d'ITT.

"Cette lâche agression ne peut rester
impunie
", a également réagi lundi après-midi le
syndicat Unité SGP Police-Force ouvrière. "Cet évènement confirme, quelques jours après l'annonce  des
renforts de police effectuée par le Premier ministre, que la police nationale
dérange dans les zones de sécurité prioritaires, comme partout où la 
lutte
contre la délinquance et la criminalité rendent des résultats
", a souligné
le syndicat, qui demande des renforts humains et matériels.

En visite vendredi dans la cité phocéenne, Jean-Marc Ayrault  a en effet annoncé le renfort de 50 fonctionnaires de police et 30 adjoints de sécurité pour Marseille en 2014.

La cité de la Viste a été également le théâtre d'un règlement de comptes meurtier tôt dimanche matin.