Marche blanche : l'hommage d'une ville à un enseignant

Jean Willot, professeur des écoles, s'est suicidé après une plainte de parents l'accusant de violences envers leur enfant de 6 ans.

FRANCE 3

L'émotion et les larmes de toute une commune. Dimanche 31 mars à Eaubonne, dans le Val-d'Oise, près de 2 000 personnes, parents d'élèves, écoliers ou anonymes sont venus rendre un dernier hommage à Jean Willot, 57 ans. Un enseignant apprécié de tous qui s'est donné la mort il y a quinze jours. "Il était vraiment très gentil il n’aurait jamais tapé un enfant", explique une élève.

Une scène banale

Enseignant dans l'école de la commune depuis 2001, Jean Willot s'occupe d'une classe de CP le 12 mars dernier lorsqu'il assiste à une scène d'agitation dans l'escalier. Il aurait pris un élève de 6 ans par le bras pour le calmer. Une scène banale selon plusieurs témoins, mais la mère de l'enfant décide de porter plainte pour "violences aggravées". Jean Willot est alors convoqué par l'inspection académique pour s'expliquer. Il met fin à ses jours le lendemain après avoir expliqué dans une lettre qui ne supportait pas cette mise en cause.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Willot, 57 ans, a mis fin à ses jours le 15 mars dernier après avoir appris qu\'une plainte avait été déposée par la mère d\'un de ses élèves.
Jean Willot, 57 ans, a mis fin à ses jours le 15 mars dernier après avoir appris qu'une plainte avait été déposée par la mère d'un de ses élèves. (FRANCE 2)